CECILIA DA MOTA

 
 
 
full.jpg
 
 

Cecilia da Mota

Elle est née en 1970. Formée auprès de M. Debord et M. Comte aux Beaux Arts de Paris ou sont enseignées l’anatomie, le modelage et la taille de pierre.

Et partir de 1996, elle travaille sur les monuments historiques en tant que sculpteur sur pierre avec le sculpteur M. Peignot; ce qui lui permet d’obtenir une bourse de sculpteur en monuments historiques en suivant les chantiers du Théâtre du Châtelet, Louvre, et du Saint-Germain l’Auxerrois.

Elle ouvre son atelier en 1999 et s’inscrit comme copistes au Musée d’Orsay et au Louvre.

Fascinée par Gustave Courbet (sensualité, l’érotisme au féminin) …, les émotions ressenties par la copie du tableau “le sommeil” ont déclenchés chez elle un veritable interêt pour l’érotisme.

Elle va désormais au bout de la démarche artistique en créant une série de sculptures au nom évocateur de “l’orgasme féminin”.

Assumant peu à peu sa propre sensualité, apprivoisant sa douceur et recherchant le plaisir dans la forme de provocation pudique, elle travaille la terre et la pierre pour magnifier, exalter le corps de ses modèles et le faire apparaître dans toute sa sensualité et son érotisme.

Et chaque nouvelle création, le contact avec les matériaux font naître eu elle des émotions, sensations de douceur, de volupté, de plénitude …

Une intimité que Cecilia Da Mota cherche progressivement à revendiquer à partager tout au long de son approche artistique.